Série “Portraits de Femmes Expatriées”

Nathaly expatriée à Hong-Kong, maman, et entrepreneure

1-Je te laisse te présenter en quelques mots…

Bonjour, je suis Nathaly Villegas colombienne et française de cœur. J’ai 2 enfants et j’habite depuis août 2016 à Hong Kong. Je suis Ingénieur agroalimentaire reconverti à la naturopathie avec une spécialité en nutrition, aromathérapie et EFT (Emotionnal Freedom Technique). J’ai crée le site Aroma-coach comme une solution holistique pour les femmes qui veulent devenir actrices de leur santé au naturel

 

2-Qu’est ce qui t’a amené à partir en expatriation, raconte-nous ton parcours?

Mon histoire commence en 1999 lorsque je décide de quitter la Colombie avec mon diplôme d’ingénieur agro-alimentaire en poche et l’idée de construire un meilleur avenir en France. Ensuite en 2004 dans le cadre de mon travail, je suis mutée en Espagne où j’ai rencontré mon Mari…Français !

Entre 2004 et 2018 nous avons vécu dans 4 pays différents, passant par la Chine, le Brésil, la France et maintenant Hong Kong. Ces aventures internationales ont été liées aux mutations successives de mon mari.

 

3-Pourquoi ce pays ?

Mon mari avait le choix entre Istanbul, Hong Kong et Paris. Professionnellement et familialement nous avons opté pour Hong Kong.

 

4-Qu’as-tu appris sur toi grâce à cette expérience ?

L’expatriation m’a appris plein de belles leçons avec différents niveaux de difficultés.

  • à croire en moi et persévérer pour mes rêves
  • à créer des liens très forts avec des gens d’horizons et cultures différents
  • à créer dans ma famille un cocoon d’amour et de complicité résistant au nomadismes et absences régulières.
  • à avoir une capacité d’adaptation et d’ouverture au monde que je n’aurai jamais imaginé avoir
  • à profiter de l’instant présent

 

5-As-tu rencontré des difficultés ? Quelles sont-elles ? Comment les as-tu dépassées ?

À chaque expatriation, tu as des défis différents. Mais je pense que celui qui se répète à chaque fois est de devoir se re-adapter à un nouvel environnement et réussir que le cocoon familiale devienne une source d’amour et de sécurité pour s’épanouir dans la nouvelle aventure.

On dépasse nos difficultés ensemble à travers l’expression et l’acceptation de nos émotions et l’utilisation d’outils naturels tels que les fleurs de Bach, l’EFT et les huiles essentielles.

 

6-As-tu vécu des moments de découragement,  qu’est ce qui t’aide ou t’as aidé à rebondir ?

Bien évidemment et je pense que cela fait partie de la fameuse courbe de l’expatriation ;). L’écoute de soi est fondamentale, le travail sur les émotions et  la complicité de couple ont été mes alliés pour rebondir.

 

7-Peux-tu nous partager par quelles émotions es-tu passée ?

Avant de partir, j’étais excitée et avec plein d’expectatives

Une fois sur place, j’étais un peu submergé avec tout ce qu’il fallait faire et découvrir mais confiante que c’était juste une question de temps.

Aujourd’hui, face à cette expérience de l’expatriation, je suis heureuse de pouvoir vivre cette belle opportunité de découvrir et vivre différentes cultures.

 

8- Et ton parcours professionnel dans tout ça comment l’as-tu géré ? Partage nous.

Ayant du quitter mon travail pour suivre mon mari j’ai du me réinventer, retrouver un sens, une stimulation intellectuelle et professionnelle. C’est une vraie remise en question surtout lorsque tu as été habitué à être indépendante avec une carrière professionnelle prometteuse. La maternité, la maladie sont aussi passés par la ! Aujourd’hui, j’ai une activité qui me ressemble, en lien avec ma mission de vie et ma vision de la vie. Je suis maman et peux exercer mon activité dans n’importe quel pays du monde car elle se réalise sur Internet avec des clientes dans le monde entier.

 

9-La tagline du Congrès de l’Expatriation au Féminin est « Agir pour s’épanouir», qu’est ce que ça t’évoque ? Comment y arriver ?

Cela m’évoque le mot OSER. Oser faire différemment et sortir du moule. Vivre à fond sa mission de vie.

 

 10-Et si on voyageait ensemble…

Qu’est ce qui t’a marqué en arrivant dans ton pays d’accueil ?

Les contrastes entre la nature et la ville, la brume, la densité humaine, la discipline, la propreté.

Qu’est ce que tu apprécies vraiment ?

C’est une ville qui bouge, avec des opportunités et des possibilités infinies. Le fait de pouvoir s’échapper facilement pour se ressourcer dans la nature, c’est un super atout.

Qu’est ce que tu aimes moins ?

La pollution

 

 11-Une anecdote à nous partager ?

Lors de mon séjour à Shanghai, je restais toujours scotché chaque fois que j’allais au supermarché. Les chinois sont très curieux de ce que t’achètes, donc, ils peuvent venir fouiller dans ton caddy et même prendre une de tes courses si cela leur plaît;)

 

 12-Que dirais-tu à celles qui hésitent à se lancer dans cette aventure qu’est l’expatriation ?

Que l’expatriation est une belle opportunité de s’ouvrir à la magie de la diversité et de la connaissance de soi. C’est sortir de sa zone de confort pour grandir et OSER être soi.

Ce portrait t’a plu ? Tu as toi aussi envie de participer à la série “Portrait de femme en expatriation” ? Envoie moi un mai à anne@expatriationaufeminin.com et raconte moi ton histoire en quelques lignes. Je te recontacterai ensuite. 🙂

Réserve ta place et participe aux 11 conférences proposées par des expertes exceptionnelles !

Inscris-toi dès maintenant au Congrès International de l'Expatriation au Féminin

et participe aux 11 conférence en ligne

(possibilité de recevoir le replay)

Bravo pour ton inscription ! Rdv dans ta boite mail ;)